Qu’est-ce qu’un architecte DPLG ?

Vous prévoyez de démarrer la construction d’un nouveau bâtiment ou encore faire la rénovation d’une maison que vous trouvez désuet ? Si vous avez déjà des idées, vous avez sûrement déjà essayé de gribouiller des semblants de plans et pensé à la possibilité de tout réaliser vous-même, en vous basant sur vos connaissances. Vous verrez sans doute que la tâche est loin d’être aussi simple et que les problèmes sont difficiles à résoudre. Dans ce cas, votre solution, c’est de faire appel à un architecte DPLG, qui prendra en charge votre projet depuis l’établissement des plans à la gestion des chantiers.


architecte dplg

Pourquoi un architecte diplômé ?


Ceci peut être perçu comme une question futile, et pourtant primordiale. Vous pourrez vous dire que depuis la nuit des temps, les hommes ont su construire leur maison sans faire appel à des professionnels, qui plus est très chers. Ce qu’il faut savoir, c’est que les autorités urbaines mettent en place des normes de plus en plus pointues pour la construction des maisons, pour la sécurité des futurs habitants, mais aussi en vue de protéger l’environnement. En plus, les architectes diplômés sont à même de connaitre les nouvelles tendances, les matières qui s’adaptent plus à la configuration du sol ou de la météo, etc.


Petit historique


Déjà le sigle DPLG signifie « Diplômé Par Le Gouvernement ». Si le métier d’architecte existe depuis des milliers d’années, ce n’est qu’en 1867 que la France en délivre le premier diplôme. L’Ecole des Beaux-Arts a tenu à ce que la profession soit plus valorisée et reconnue. Si le titre DPLG apparait en 1914, le décret qui met en place le diplôme n’est signé que plus de 30 ans après, suite à la création de l’Ordre des Architectes. Après avoir suivi 7 ans d’études, l’architecte se doit obligatoirement de détenir cette certification et s’inscrire à l’Ordre. Avec la souscription à une assurance professionnelle, l’architecte pouvait, jusqu’en 2007, exercer le métier et réaliser des projets de plus de 170m². Aujourd’hui, le DPLG est remplacé par le DE Diplôme d’Etat.


Il faut savoir que vous pouvez engager un architecte non diplômé pour vos projets inférieurs à 150m2 , des professionnels compétents vous permettent de réaliser des économies comme service-architecture.fr

En effet, la réforme universitaire LMD et l’harmonisation des diplômes en Europe a changé le mode d’obtention de la certification. Désormais, un architecte DE doit avoir un Master (5 ans) validé par un DEA (Diplôme d’Etat d’Architecture) et obtenir la HMONP (Habilitation à la Maîtrise d’Œuvre en son Nom Propre).


Que choisir : architecte DPLG ou architecte DE


Malgré les appellations, les deux spécialistes possèdent les mêmes capacités et techniques pour mettre en œuvre un projet d’architecture. Que ce soit pour le bâtiment en soi, ou l’environnement autour (parking, espaces verts…), les deux professionnels peuvent en concevoir les plans, établir un budget et diriger les travaux jusqu’à vous rendre la maison, clé en main. Il assure aussi le côté juridique des projets, avec toutes les règles d’urbanisme (en particulier le PLU ou Plan Local d’Urbanisme) et les obligations en termes d’assurance. L’architecte prend aussi en charge l’établissement divers documents techniques : le Cahier des Clauses Techniques ou CCPT, le Cahier des Clauses Administratives Générales ou CCAG et obtenir le permis de construire.