Production de clip à Paris : Blasphem casse les codes !


Vous êtes un artiste, chanteur, ou un label musical désireux de faire réaliser un clip par un professionnel à Paris ? Alors nous vous conseillons d'opter pour Blasphem Production, une jeune société qui casse les codes et mets à votre disposition des équipes de techniciens et créateurs hors pair pour mettre en images vos envies, à des prix compétitifs. On vous parle de cette société qui mérite d'être connue !


À l'origine, la passion d'une productrice


Blasphem est une production qui a été fondée par Sandra Kobanovitch, réalisatrice, scénariste et productrice de talent qui compte à son actif plusieurs films courts, l'un ayant été présenté au Festival de Cannes et le second primé à Vancouver (Canada). Son dernier film met en scène l'acteur Samy Naceri (connu pour TAXI, Indigènes, Nid de guêpes) dans un rôle complexe et exigeant.


Elle a décidé à la suite de ces incursions dans le cinéma de développer une production audiovisuelle polyvalente au service des projets institutionnels (vidéos d'entreprise, publicité) mais également des clips musicaux afin de marier les images et la musique avec harmonie.


La production d'un clip, une aventure par comme les autres



Produire et réaliser un clip peut sembler aisé lorsqu'on imagine qu'il faut simplement une caméra et un chanteur qui se trémousse en bas de son immeuble. Mais la réalité est plus nuancée. Un clip musical de réelle qualité, qui se rapproche plus du cinéma par son esthétique, demande un savoir-faire bien réel. Le choix du réalisateur est crucial, il doit comprendre et "sentir" le message que souhaite faire passer la musique et répondre aux envies du chanteur, tout en proposant une touche singulière et créative. Concrètement, même si cela paraît étonnant, un clip musical fait d'abord l'objet d'une écriture sous la forme d'un scénario, comme pour un film, afin de "découper" l'histoire et les séquences qui seront tournées. Dans certains cas, un story-board (sorte de bande dessinée) est établi afin de mettre à plat les différents plans et éventuellement améliorer la trame. Vient le moment le plus capital : le tournage. Le tournage d'un clip, comme pour un film ou une publicité, demande une énorme logistique technique et financière, surtout lorsque le projet est ambitieux. Des dizaines d'intervenants peuvent être nécessaires : Cadreur, directeur de la photographie, Maquilleur, Costumier, Chorégraphe et j'en passe ! Le tournage d'un clip d'une durée de 3 minutes peut prendre une semaine complète, si de nombreux décors sont présents ou en cas de plans spécifiques (incrustation en fond vert par exemple, effets spéciaux particuliers). Cela ne s'improvise pas, et l'expérience d'une société de production de clip à Paris est nécessaire.


La post-production : un second regard



Lorsque le tournage du clip est terminé, il reste encore du chemin à parcourir avant de remettre un fichier vidéo "livrable" définitif (pour la télévision ou pour le web). Cette étape intermédiaire se nomme la post-production, ou plus simplement le montage. Plusieurs heures de vidéos brutes (Rushes) doivent être compilées et sélectionnées par le monteur, sous la direction du réalisateur, afin d'arriver au rendu souhaité. Ce processus peut prendre plusieurs jours, il faut également étalonner les images c'est-à-dire équilibrer ou embellir les couleurs, ce qui est un travail précis et fastidieux.


Le modèle économique du clip musical



Un clip peut coûter assez cher à produire, comme pour toute chose de qualité. Mais le clip musical n'est pas démuni de modèle économique qui permet aux artistes et labels musicaux de récupérer le fruit de cet investissement important. Il ne s'agit pas simplement de faire une belle vidéo pour habiller une musique. Une fois diffusé en télévision, le clip sert aussi de support promotionnel à l'artiste, un bon clip fera qu'une musique est davantage écoutée, plus souvent passée en TV, ce qui engrange à chaque fois des revenus pour le chanteur et son label (via la SACEM). Concernant la diffusion sur le web, sur Youtube par exemple, des revenus publicitaires peuvent être tirés de milliers (ou millions) de vues que fera le clip sur ces plateformes de streaming. Avant même la diffusion du clip, un accord financier avec une marque (placement de produit) peut permettre de financer une grande partie du tournage. Un clip est donc avant tout un investissement intelligent puisque, bien fait, il permet de dégager un gros bénéfice financier pour les ayants droit, sans oublier le bénéfice d'image sur le long terme pour la carrière du chanteur.


À travers cet article nous espérons que vous avez pu avoir un aperçu précis de ce qu'est le travail de production d'un clip musical à Paris, ou partout ailleurs en France.


Recevez notre newsletter

© La tramontane - le journal local