top of page

Pourquoi utiliser un Drone pour la Photogrammétrie ?


photogrammétrie drone

La photogrammétrie par drone est de plus en plus utilisée pour scanner et numériser en 3D n’importe quelle surface. Elle est plus intéressante et plus précise que la photogrammétrie terrestre qui reste limitée. La photogrammétrie aérienne par drone débute par la préparation de la scène et la prise de vue qui se fera en hauteur. Ensuite, on assiste à la reconstruction photogrammétrique pour finir par l’ajout de points de calage et l’export des données. Compte tenu des conditions spécifiques de prises de vues de certaines surfaces, la photogrammétrie par drone s’impose aujourd’hui d’elle-même, d’où sa nécessité.



La précision de la photogrammetrie par drone


L’une des raisons qui justifient le recours au drone pour la photogrammétrie est la précision du procédé. En effet, la précision photogrammétrie drone est exceptionnelle et nettement supérieure à celle terrestre. La photogrammétrie par drone fournit des images de haute résolution, peu importe la surface à scanner. Grâce au drone, il est possible de facilement créer un registre complet des données d’un site. La photogrammétrie UAV 3D est capable de fournir plus de centimètres de précision avec des images de haute résolution et pleine couleur.

Bon plan : Retrouvez le classement des meilleurs drones sur geekradin.

Le prix abordable de la photogrammétrie et sa facilité de transport


La photogrammétrie drone en termes de prix est très abordable et accessible avec des donnes d’entrée de gamme. Grâce à cette technologie, il n'est plus nécessaire de faire appel à des pilotes expérimentés ou de louer des avions équipés de caméras aériennes coûteuses. Même avec un drone de base et une simple caméra, il est désormais possible d'effectuer des relevés photogrammétriques en 3D, garantissant des résultats de qualité. Cette approche présente l'avantage d'être à la fois économique et pratique, avec un équipement léger et facilement transportable. Les outils de photogrammétrie peuvent être aisément chargés dans un véhicule standard ou un camion d'arpentage, offrant ainsi une grande flexibilité pour les missions sur le terrain.

Supérieure aux autres procédés photogrammétriques


Avant l'avènement des drones dans le domaine de la photogrammétrie, la méthode de prédilection pour la numérisation des surfaces était la photogrammétrie terrestre, souvent conjuguée à la technologie LIDAR (Light Detection and Ranging). Le LIDAR est un système de télédétection active qui utilise des lasers pour mesurer la distance entre l'émetteur laser et la cible, permettant ainsi de cartographier en 3D la topographie des terrains.


Parmi les modèles populaires de drones utilisés pour la photogrammétrie, on retrouve le DJI Phantom 4 Pro, le Sensefly eBee X, et le Parrot Anafi USA.

Ces drones sont équipés de capteurs de haute résolution tels que des caméras RGB, des caméras multispectrales et des caméras thermiques, permettant de capturer des images de qualité pour la photogrammétrie. Pour la photogrammétrie terrestre, des outils comme le GPS différentiel, les scanners laser terrestres (TLS), et les stations totales sont couramment utilisés pour la collecte de données. En ce qui concerne les fabricants d'appareils pour la photogrammétrie, des sociétés telles que Trimble, Leica Geosystems, et Topcon proposent une gamme d'instruments de haute précision pour la collecte et le traitement des données géospatiales.


En combinant ces technologies avec des logiciels spécialisés tels que Pix4D, Agisoft Metashape, et DroneDeploy, les professionnels de la photogrammétrie peuvent créer des modèles 3D précis et des cartes détaillées pour une variété d'applications, allant de la cartographie de précision à la surveillance environnementale et à la gestion des infrastructures.

La facilité d’utilisation de la photogrammétrie UAV


Contrairement aux autres procédés, la photogrammétrie UAV 3D est très avantageuse sur de nombreux plans, notamment pour ce qui est de son utilisation. Grâce au drone, la photogrammétrie est devenue accessible au grand public et pour diverses applications. Elle n’est plus seulement réservée aux professionnels expérimentés et toute personne avec peu de connaissance peut recourir à la photogrammétrie. Elle est donc très facile à utiliser et ne requiert pas beaucoup d’efforts ni de connaissances techniques très avancées. À cela, il faut ajouter que le prix des drones est devenu très abordable et il est désormais possible de faire de la photogrammétrie avec des logiciels faciles à utiliser comme Correlator3D, PhotoScan ou encore Pix4D.


À très vite sur La Tramontane pour un prochain article !

Kommentarer


bottom of page