Lorris Tuzza, une autre vision du droit du travail.

Ce professionnel intervient depuis une décennie aux côtés des représentants du personnel d'entreprises de toutes dimensions, partout dans l'hexagone. Il apporte une touche différente à sa mission, à travers des formations CSE à dimension humaine, au service du dialogue social.

© Lorris Tuzza - Tous droits réservés

Construire un dialogue social équitable


Le crédo de Lorris Tuzza est simple : former et accompagner les représentants du personnel (Comité Social et Économique, aussi appelé CSE) pour appuyer un dialogue constructif entre ces salariés et les dirigeants des nombreuses PME ou très grandes entreprises auprès desquelles il intervient (on peut citer notamment Louis Vuitton, Saint Gobain, Castorama, Leclerc ou encore Korian).


Ce juriste atypique, passé par un Master en droit privé à la Sorbonne, une Licence en Sciences Humaines et Sociales et des expériences professionnelles très diverses et enrichissantes dans des associations et cabinets d'avocats, est convaincu de pouvoir changer les choses, à son échelle, et c'est à cela qu'on reconnait les optimistes et les humanistes de son cru.


Lorris Tuzza est persuadé que les grandes entreprises doivent se montrer justes au niveau social, afin d'être efficaces du point de vue économique, et c'est pour cela qu'il s'engage depuis de nombreuses années auprès des représentants du personnel, qui ont un rôle majeur à jouer pour prendre part à cet équilibre fragile.


Des formations CSE basées sur le réel


Contrairement à certains organismes de formation CSE "à la chaîne", les formations proposées par Lorris Tuzza, qui opère en personne, sont de réels moments de partage et d'échange autour de problèmatiques concrètes, de jurisprudence en droit du travail et de questions - réponses, dans un format très pédagogique.


Les missions du CSE sont plurielles, et c'est pourquoi chaque formation s'attache à en explorer tous les champs. Tout d'abord il faut avoir la maîtrise de son CSE et de la manière de fonctionner de ce dernier. Cela passe par les réunions préparatoires, plénières et extraordinaires du CSE, dont il faut comprendre les rouages. Ensuite, le cœur du sujet, il faut travailler au développement d'un dialogue social équitable et constructif, apprendre à réclamer, défendre ses droits mais aussi participer activement à gérer l'entreprise, en restant dans les strictes limites des attributions et de la légalité. C'est là que l'expérience de juriste de Lorris Tuzza apporte une réelle valeur ajoutée.

Vous souhaitez en savoir plus sur les formations CSE? Rendez-vous sur https://www.lorristuzza.fr/

© La tramontane - le journal local