Les Parisiens plébiscitent l'hypnose, les raisons de ce succès.

Après le confinement, de nombreux Parisiens ont ressenti des problèmes psychologiques et de stress suite à cette situation angoissante, surtout en pleine ville. L'hypnose a été pour beaucoup la clé d'une redécouverte de soi, en douceur, sans aller voir un "véritable" psychologue avec tout ce que ça peut impliquer de négatif (médicament, acceptation d'être déficient ou fragile). Les hypnothérapeutes ont donc conquis une nouvelle clientèle Parisienne aisée. Nous avons posé des questions à différentes personnes pour se renseigner un peu plus sur cette nouvelle tendance.

Le sentiment de détente au sein du cabinet est important

La médecine douce, une alternative accessible


Disons-le d'emblée, il peut être parfois difficile d'aller voir un médecin traditionnel ou un psy pour dire qu'on est en "burn out" ou qu'on se sent mal au fond de soi. Même si à Paris ce ne sont pas les raisons de mal-être qui manquent, c'est un cap à passer qui n'est pas évident pour tous, et qui n'est par ailleurs pas forcément toujours nécessaire, en fonction du degré de notre problème bien sûr (la médecine douce ne remplace pas à 100% la médecine classique, c'est un fait établi).


Mais il est tout aussi vrai que l'hypnose s'avère être une solution accessible, qui a une relative bonne réputation, et qui permet à toute personne estimant avoir un problème de tenter de le régler par cette méthode d'hypnose ericksonienne ou de thérapie brève, car possible en quelques séances seulement, avec des résultats à la clé.


L'hypnothérapie est une solution efficace, et peu onéreuse


C'est pourquoi la "cote" de l'hypnose ne cesse de s'amplifier dans la capitale, nous avons tous connu au moins un ami ou un proche qui a testé l'hypnose, et qui en a été satisfait.

À l'inverse on connaît tous des personnes en souffrance qui ont dépensé des sommes folles et des années voire des décennies dans une psychothérapie qui n'en finit plus, et qui ne règle pas grand chose... C'est un peu trivial mais l'hypnose est aussi recherchée pour son efficacité, et son prix réduit ! Pour quelques dizaines d'euros (une séance coute entre 60 et 80 euros en moyenne) vous obtenez bien souvent des résultats tangibles, un début de chemin de guérison, au moins l'espoir d'y arriver (ce qui est le plus important).


De jeunes praticiens qui deviennent les stars de l'hypnose à Paris


De jeunes hypnothérapeutes ont eu la chance de surfer sur cette vague et profitent ainsi d'une clientèle nombreuse, car très satisfaite. C'est pourquoi vous aurez parfois du mal à réserver une séance avec les meilleurs, tellement les agendas sont remplis (c'est le revers de la médaille). Mais les praticiens en hypnose ne manquent pas sur la place de Paris, et vous pouvez aisément trouver chaussure à votre pied, nous pouvons en guise d'exemple citer l'hypnotiseur Gauthier Fara, qui officie dans le 16ème arrondissement de Paris en savoir plus à son sujet. Chaque hypnothérapeute a ses spécialités, certains sont plus focalisés sur les addictions aux drogues, d'autres sur la boulimie ou d'autres encore sur le tabac et l'alcoolisme ou certains problèmes de dépendance en général. C'est pourquoi vous devriez prendre le temps d'échanger avec tous ceux que vous envisagez, quitte à faire des séances d'essai pour voir si le "feeling" est là, car se faire hypnotiser demande bien sûr de faire confiance à la personne qui pratique cela, sinon rien ne sortira de votre entrevue.


Faut-il essayer? Oui !


Ça vaut vraiment le coup d'essayer l'hypnose pour voir si vous êtes à l'aise et si ça convient vraiment à vos besoins.


Lire plus d'articles dans la catégorie Santé

© La tramontane - le journal local